Jean-Guy Duplessis

 

Que fais-tu dans la vie?

 

Je suis rentier: entrepreneur dans le domaine de l’imprimerie.

 

Comment as-tu entendu parler des importations de Bièropholie et depuis quand es-tu membre?

 

Stéphane Tremblay m’a parlé du club (auparavant je commandais depuis une quinzaine d’années avec un concurrent.  Je suis collectionneur et, à part quelques exceptions, j’ai goûté à mes bières: j’ai plus ou moins 3000 bières toutes avec une étiquette et une description dans un cahier, incluant des bières hors série, et plus ou moins 300 bouteilles pleines périmées et 300 bouteilles pleines à déguster.  Je fais parti du groupe de dégustateurs de bières internationales DBI dont fait partie Stéphane Tremblay et ceci depuis plus de dix ans.  De plus, j’ai fondé une amicale d’amis de onze personnes qui se nomme La Ligue du Vieux Poêle (pas très original) et je les initie depuis trois ans à raison d’une fois par deux mois à déguster de bonnes bières (ceci est un plaisir d’organiser le tout et de les recevoir).

 

Quel est ton style de bière préféré?

 

Mes goût ont évolué et pour le moment ce sont les brunes et stout impérial, porters etc.

 

Peux-tu nous raconter une petite anecdote vécue lors d'une dégustation?

 

Je suis avec un groupe restreint et nous visitions des brasseries en Belgique.  Un soir à Bruges, dans une brasserie artisanale qui domine la Grande Place et qui est en face du beffroi (que j’ai déjà déjà visité de fond en comble il y a quelques années et d’après moi le plus beau et le mieux pourvu de cloches).  Donc il pleut des clous et un quidam coiffé d’un grand chapeau admire le beffroi et je me dis qu'il est con ce gars la.  Je prend mon grand parapluie et je m’approche de lui: il avait l'apparence d’un américain et je m’adresse à lui en anglais.  Il me répond en français.  Je lui dis: "Écoutez il pleut des clous et si vous voulez bien allons nous réfugier dans un bar tout près où je suis déjà allé il y a quelques années."  C’est un bar à bières qui offre une sélection de 300 bières où on demande de parler très bas et il y a de la musique classique.  Il me demande de choisir les bières et je le fais à deux reprises.  On se présente, moi Duplessis entrepreneur dans l’imprimerie et lui dans le domaine des arts.  Ford est son nom et parle parle jase jase après un long moment c’est le temps de se quitter.  On retourne à la Grande Place.  Il tient mon parapluie et moi je coure pour m’abriter.  Sans m’en rendre compte, je lui laisse le parapluie et j’arrive à la brasserie artisanale.  Mes amis me disent: "Que faisais-tu avec Harrison Ford?"  Tout ébahi, je répond idiotement Harrison Ford!!!!

 

Quand ou pour quelle occasion boiras-tu la bouteille que tu viens de gagner?

 

Je vais prendre cette bière de façon inattendu avec ma conjoindre.